Logo Le deuxième texte

                       

Mademoiselle de Morville - Bijou du Parnasse - Madrigal


Morville

Mademoiselle de Morville - Bijou du Parnasse - Madrigal

Extrait de : Mademoiselle de Morville, Bijou du Parnasse, 1670

Extrait proposé par : Edwige Keller-Rahbé


À propos de cet extrait :

L’extrait ci-dessous est présenté dans cette vidéo réalisée pour le projet Vidéos-poétesses17 en licence 3 de lettres modernes à l’université Lyon 2 durant l’année universitaire 2018-2019, disponible sur le site web de Matilda.


(licence Creative Commons BY-SA, Edwige Keller-Rahbé)
Texte de l'extrait (source) :

Tu romps aveque moi sans peine, 
Et ton âme inconstante et vaine 
Croit que mon cœur peut-être en est fort mécontent : 
Mais désabuse-toi si la chose est possible, 
Quand on ne perd qu’un inconstant, 
La douleur n’est pas trop sensible.