Logo Le deuxième texte

                       

Alexandra Badea, Europe connexion, 2015, tableau 2 (Arche 2015, p. 70-71)


Badea

Alexandra Badea, Europe connexion, 2015, tableau 2 (Arche 2015, p. 70-71)

Extrait de : Alexandra Badea, Europe connexion, 2015 (acheter l’œuvre)

Extrait proposé par : Audrey Fournier


À propos de cet extrait :

Europe connexion met en scène un lobbyiste auprès de la commission « santé publique et sécurité alimentaire » du Parlement européen. Grâce un monologue intérieur à la deuxième personne, nous suivons les rouages mentaux de cet ambitieux prêt à tout, même à mettre en danger la santé d’autrui, pour sa réussite et celle de son entreprise de pesticides et produits chimiques afin d’engranger toujours plus de profits.


(licence Creative Commons BY-NC-SA, Audrey Fournier)
Texte de l'extrait (source) :

2. […]

Simplifier : Réduire les coûts des tests. Ça va, ça va plaire à Bruxelles.

Dans un souci de réduire les dépenses publiques, les tests pourraient être externalisés dans le privé1.

Concentrer tout le pouvoir dans les mêmes mains. C’est ça.

Et pendant que tu tapes tes propositions une par une, tu entends une sirène dehors. Tu t’arrêtes, ça vient, ça arrive, une idée géniale te prend.

Tu griffonnes sur un bout de papier : police des semences. Créer une police des semences qui vérifiera le bon usage des graines. Une tomate en France doit être la même qu’en Bulgarie sinon c’est foutu. Et puis ces inspecteurs pourront vérifier si l’agriculteur paie vraiment les droits de réutilisation. Plus rien ne doit rester libre sur le marché. Aucune graine ne nous échappera. Créer la dépendance pour assurer l’avenir du marché.

T’es fort. Tu le sens. T’es dedans. Ton cerveau roule à mille à l’heure et ça, ça c’est quelque chose.

Tu aurais pu mettre ton intelligence dans des causes plus nobles, tu aurais pu faire de la recherche, tu aurais pu écrire des bouquins, tu aurais pu éclairer le monde, mais tout ça ne t’aurait pas donné tout ce pouvoir.

Tu veux conduire. Tu veux conduire le monde par procuration. Tu aimes être le cerveau pervers de la machine qui tourne. Ce n’est pas l’argent, c’est la soif de puissance. Tu veux être dans la loge des plus grands.


1. Réalisés par une entreprise privée